CS WITTRING : site officiel du club de foot de WITTRING - footeo

Objectif atteint.

18 mai 2016 - 15:02

Troisième promotion en division 2 en 10 années. Cela démontre le potentiel du club, mais aussi son manque de régularité (s'il y a eu plusieurs montées, c'est qu'il y a aussi eu des descentes). Toutefois, cette saison est peut-être la plus aboutie, la plus riche, la plus construite, la plus fédératrice. Explications...

Finir champion, ou meilleur second, afin de "monter" d'un niveau, le CSW l'a déjà fait. L'objectif est non seulement de pérenniser le club en division deux, mais aussi, à moyen terme, de pouvoir prétendre à la division 1, plus haut niveau de district, jamais atteint par les wittringeois. Mais pas n'importe comment. 

Le président du CS Wittring est aux anges. Pas seulement grâce aux résultats du club. Mais aussi, et je dirais même principalement, grâce à l'ambiance et à la très bonne tenue des troupes de Patrick Schulz et Pascal Engel en matière de respect et de fairplay. Respect de l'adversaire, des arbitres, du staff, des coéquipiers et de soi-même.

De nombreux joueurs ont rejoint les rangs wittringeois au cours de l'été 2015. Si certains malgré des qualités footballistiques indéniables n'ont pas su trouver au club leur bonheur, la majorité a non seulement adhéré à la culture associative du CSW, mais a aussi contribué à faire grandir cette ambiance et cette fraternité. La symbiose avec les joueurs déjà présents a boosté les anciens qui avaient quelque peu perdu la flamme, et bien intégré les petits nouveaux. Les nombreuses soirées (repas des vendredis, voir ceux improvisés des dimanches...) ont permis de créer un groupe unis, cohérent, travailleur et très rieur. L'association du sport et du loisir, équilibre si difficile à trouver, est vraiment sur la bonne voie. 

Les rouges connaissaient leur plan de route pour finir dans les deux premiers: ne pas lâcher de points bêtement, se méfier de toutes les équipes, et pourquoi pas tenter de prendre des points contre Sarreguemines. Si cette dernière résolution n'a pu aboutir (deux défaites 1-0), le CSW a parfaitement respecté l'essentiel de son plan de marche en gagnant tous ses autres matchs, se donnant même le luxe de ne pas encore les avoir tous disputés mais de déjà valider son accession. Et tout ça en confirmant les souhaits présidentiels, à savoir respecter l'ensemble des tiers footballistiques, et donner une belle image du club, vitrine principale de notre village. Et c'est peut-être là qu'est la chose la plus complexe à réaliser: créer un groupe, qui aime se retrouver, qui sent et apprécie les efforts des bénévoles et qui respect le caractère sacré de l'association. Car c'est le collectif qui gagne... sur la durée. Avoir un gardien infranchissable, un buteur qui en plante 3 par match, un meneur au dessus du lot, c'est bien. Mais si c'est un mercenaire individuel qui ne se fond pas dans l'collectif, à quoi bon ? Avoir un mécène comme président, c'est bien, mais si c'est pour avoir une équipe de mercenaire et être à la merci du "bienfaiteur", à quoi bon être une association ? Ces exemples non exhaustif démontre l'importance, pour un petit village, un petit club, de miser sur le collectif, le respect, la bonne humeur. Et le pari wittringeois prend vraiment la bonne route. 

Cette saison est d'hors et déjà réussie. Car l'équipe A monte en D2, l'équipe B s'est bien reprise, mais surtout, car l'effectif en place est soudé, respectueux, riche. Le football est là pour nous sortir du train train quotidien, il est une jolie parenthèse dans une semaine où la routine professionnelle, personnelle et familiale doit parfois être bousculée. Et quoi de mieux quand cela se passe ainsi, avec des sourires, des efforts, dans une très belle cohésion collective. 

L'objectif est atteint. Mais c'n'est pas tant la montée qui représente ce but. L'objectif est atteint car le club a trouvé sa culture, son identité, et que cela est partagé et enrichit par un effectif conséquent qui allie efforts et plaisirs. Tant pis pour ceux qui n'ont su y adhérer. D'autres nous rejoindrons, d'autres nous quitterons. L'essentiel est qu'une nouvelle histoire est lancée, parfaitement accordée avec les objectifs sportifs et associatif du club. 

Maintenant, place à la fête, tout en restant concentré sur les deux dernières échéances afin de permettre à Sarreguemines d'être un champion ayant du se battre jusqu'au bout.

Commentaires

Staff
THIERRY METZ
THIERRY METZ 18 mai 2016 17:11
Dirigeant

il n'y a rien de plus beau que d'annoncer un objectif et l obtenir.bravo a tous d'avoir permis au csw de retrouver la deuxième division.le plus dur commence bientot mais savourons cette fin de saison et terminons la bien. je suis certainement un des plus heureux de cette montée programmée. MERCI....

Aucun événement