CS WITTRING : site officiel du club de foot de WITTRING - footeo

Des plans modifiés...

18 avril 2016 - 10:42

L'arrêté municipal bliespontains a de fâcheuses conséquences sportives pour le déroulement du sprint final wittringeois. Rageant !

Il est difficile, pour tout compétiteur qu'il soit, de réaliser 5 petites heures avant le coup d'envoi que son match n'aura pas lieu. Enfin, 5 heures...à baigner dans une incertitude très délicate. Car en effet, ni le CS Wittring, ni l'arbitre n'ont réceptionné quelconque information officielle sur le report de la partie (arrêt municipal procédure d'urgence...).

Il a donc fallu se déplacer, tout en sachant que la rencontre ne serait pas jouée. Un petit voyage qui a permis aux 8 joueurs ayant sacrifié leur dimanche après-midi pour ces futilités de constater que le terrain était tout à fait praticable (même constat réalisé par l'arbitre), et qu'aucun joueur bliespontains n'avaient eux fait le "déplacement". Cette étrangeté est venue d'un manquement dans la procédure: sans avoir eu confirmation de la bonne réalisation de leur report, le club de Bliesbruck a considéré que tout avait été mis en oeuvre pour que le match ne soit pas joué. 

Nous ne pouvons évidemment pas mettre en doute leur bonne foi (aucun intérêt pour eux de ne pas réaliser correctement la procédure). Cependant, la nature du report est plus contestable. Les Bliespontains ayant déjà pléïade de match en retard, et n'ayant déjà pas été mesure de finir un de leur dernier match, il est normal qu'après les observations physiques de leur surface de jeu des plus praticable, nous pouvons avoir un vrai doute et mettre en avant le vrai mobile, sportif, du report. 

Le côté sportif. Effectivement, il faut absolument parler des conséquences de cet événement.

La première est que Sarreguemines a joué et gagné, et repasse donc devant les rouges, juste avant le big match. 

La seconde est que Welferding a réduit l'écart à 5 points. Notre seconde place se voit menacée. 

Ensuite, la question est de savoir quand sera joué ce match. Le seul créneau est le weekend de la pentecôte (Bliesbruck joue le 24/4 et le jeudi de l'ascension). Il y aura déjà plus d'absent dans nos rangs que notre effectif aurait fournit hier. Assez problématique. De même que l'équipe A de Bliesbruck connaîtra probablement son sort à ce moment là. Il s'pourrait qu'l'équipe de Bliesbruck soit donc évidemment bien plus complète qu'elle ne l'aurait été hier (mais ça, c'est de bonne guerre on dira)

De plus, le CSW aura donc un "trou" de 20 jours entre son dernier match (et encore, c'était un match quasi d'entrainement contre 9 joueurs de Rohrbach, en tout respect) et son prochain, important, contre le Sarreguemines FC... 

Enfin, les rouges finiront sur les rotules avec pas moins de 6 matchs (dont 1 en coupe) au moi de Mai. 

Voilà pourquoi ce report est regrettable. Même s'il est totalement légal, même si tous les clubs ont déjà fait un arrêté municipal pour des raisons autant sportives que météorologiques, c'est vraiment dommage que ça tombe sur nous.

Ça fait une épreuve de plus à passer, à gérer. Nous n'serons évidemment pas dans les conditions souhaitées pour réaliser notre prochaine rencontre.

Ceci n'est pas un réquisitoire contre l'AS Bliesbruck, bien sur. Nous avions espéré qu'avec un entraîneur principal qui a déjà officié 4 ans à Wittring, les bliespontains joueraient la rencontre et nous causeraient pas de remous dans la fin de notre calendrier pourtant si délicat déjà. 

 

Commentaires

Aucun événement